La Soustraction des possibles

Voir les avis

Livre

Incardona, Joseph (1969-....). Auteur

Edité par Finitude. [Le Bouscat] - impr. 2019

Résumé :

On est à la fin des années 80, la période bénie des winners. Le capitalisme et ses champions, les Golden Boys de la finance ont gagné : le bloc de l'Est explose, les flux d'argent sont mondialisés. Tout devient marchandise, les corps, les femmes, les privilèges, le bonheur même. Un monde nouveau s'invente, on parle d'algorithmes et d'OGM. A Genève, Svetlana, une jeune financière prometteuse, rencontre Aldo, un prof de tennis vaguement gigolo. Ils s'aiment mais veulent plus. Plus d'argent, plus de pouvoir, plus de reconnaissance. Leur chance, ce pourrait être ces fortunes en transit. Il suffit d'être assez malin pour se servir. Mais en amour comme en matière d'argent, il y a toujours plus avide et plus féroce que soi.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Chaleur | Incardona, Joseph (1969-.....). Auteur

Chaleur

Livre

/ Incardona, Joseph .- Finitude , 2017

La Finlande : ses forêts, ses lacs, ses blondes sculpturales' et son Championnat du Monde de Sauna. Chaque année, des concurrents viennent de l'Europe entière pour s'enfermer dans des cabines chauffées à 110°. Le dernier qui sort...

220 volts : d'après le roman de Joseph Incardona | Escallon, Sylvain (1990-....). Auteur

220 volts, d'après le roman de Joseph Incardo...

BD Adulte

/ Escallon, Sylvain .- Sarbacane , 2015

Derrière les panneaux il y a des hommes | Incardona, Joseph (1969-.....). Auteur

Derrière les panneaux il y a des hommes

Livre

/ Incardona, Joseph .- Finitude , impr. 2015

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Horlogerie suisse 4/5

    Il y a des malfrats, en costard cravate et chemise de soie, des femmes fatales (...très fatales) en talons aiguilles, de l'argent, beaucoup d'argent... et puis il y a Aldo, le beau gosse prof de tennis pour riches désoeuvrées. Bref tous les ingrédients d'un roman noir dans le cadre quelque peu "exotique" du Genève des années 80. Incardona joue avec le cadre, les personnages, l'époque, la finance et la mondialisation. Il prend également un malin plaisir à jouer avec le lecteur, nous prenant à témoin, nous laissant en plan... Pour notre plus grand plaisir, nous sommes rapidement pris dans les rouages destructeurs de cette belle mécanique,

    par Daniel G Le 27 mars 2020 à 18:25